Anonim

Un nombre croissant de single malts réputés sortent de cet État, qui reste le premier producteur de vin du pays.

Une identité australienne

Twenty Third Street Distillery est la dernière venue dans cette cohorte, après avoir récemment lancé sa première ligne, qui a déjà remporté l'or dans sa catégorie aux World Whisky Awards 2019.

Le distillateur, situé dans la région viticole à l'est du pays, principalement viticole, près de la frontière avec Victoria, rejoint une liste croissante de distilleries du sud de l'Australie qui lancent des single malts après avoir développé leurs marques grâce à d'autres esprits très performants, tels que les gins.

Cette année seulement, les nouveautés ont été lancées, notamment le Native Grain Whisky d’Adelaide Hills Distillery et les premiers whiskies de Rochfort Distillery. La distillerie Fleurieu, basée à Goolwa, a remporté le Whisky champion aux 2019 Australian Distilled Spirits Awards en avril avec sa fontaine de jouvence.

La dernière gamme d'Adelaide Hills Distillery a été publiée en mai et est l'une des premières à être fabriquée à partir de céréales d'origine australienne, comme son nom l'indique. Les 142 bouteilles mises en vente se vendent rapidement, malgré leur prix de 450 dollars australiens (314 dollars américains). Le distillateur en chef Sacha La Forgia a mis trois ans de concentration intense à se développer.

« Cela a pris des années pour comprendre comment le faire - et ensuite nous devions le faire », a déclaré La Forgia.

« Nous devions trouver comment utiliser le wattleseed, car personne ne l’avait jamais utilisée auparavant. Il a donc fallu un peu de travail pour essayer d'accéder à l'amidon et de le convertir en sucres fermentables .

Le maître distillateur espère que le Native Grain Whiskey contribuera à éloigner l'industrie australienne du whisky de ses racines, imitant le style écossais, pour créer une identité australienne identifiable sur le marché mondial.

Gin et au-delà

Il existe également des acteurs plus établis dans le secteur du whisky en Australie du Sud. Le mois dernier, Tin Shed Distilling, basée à Adélaïde, a publié le lot n ° 016 de son whisky single malt Iniquity, tandis que l'emblématique vignoble de Barossa, Yalumba, produit son whisky Smith's Angaston à plusieurs reprises depuis les années 1950.

L'essor du whisky sud-australien suit le boom du gin artisanal, ce qui a entraîné une augmentation du nombre de marques de gin dans cet État, qui est passé de moins de cinq à plus de 20 au cours de la dernière décennie.

Parmi les autres producteurs de gin sud-australiens populaires, dont les premiers whiskies arrivent à maturité, figurent Applewood Distillery, Barossa Valley Distilling et Kangaroo Island Spirits.

La distillerie Twenty Third Street de Renmark a été lancée en 2016 dans l'ancien vignoble de Renmano. Sa société mère, VOK Beverages, appartient à Bickford's, établie en Australie méridionale en 1874 et connue pour ses sirops et sirops.

VOK fabrique un certain nombre de marques de spiritueux australiennes bien connues, notamment le rhum Beenleigh, le brandy Black Bottle et le gin Vickers. Jusqu'à présent, sa marque de distillerie artisanale Twenty Third Street était principalement axée sur le brandy et le gin.

Bickford's s'était déjà efforcé de redonner de la fraîcheur au cognac afin d'attirer les jeunes de la génération Y qui appréciaient de plus en plus les spiritueux des boutiques.

Elle a acheté le label Black Bottle Brandy à Accolade Wines en 2011 par le biais de VOK et l'a initialement sortie de sa distillerie Beenleigh Rum dans le Queensland. Il est produit à la distillerie Renmark, située à environ 260 km au nord-est de la capitale Adelaide, dans le sud de l'Australie, avec le gin Vickers et le célèbre Black Brand Brandy très spécial australien.

Bickford's a également acheté le site de Renmark à Accolade en 2014 après avoir reçu plus de 2 millions de dollars australiens (1, 4 million de dollars américains) au titre de Riverland Sustainable Futures, un fonds destiné à l'établissement d'une distillerie de spiritueux dans la région.

Fabriqué à partir d'orge australienne à une seule variété provenant du Queensland, Twenty Third Street Distillery a collaboré avec Stone & Wood Brewing de Byron Bay pour mettre au point le lavage du whisky, recherchant spécifiquement un style léger et fruité.

Après maltage, brassage et fermentation, le liquide a été distillé dans un pot de cuivre et a ensuite mûri pendant trois ans en fûts de chêne ex-bourbon majoritaires.

Le résultat est un whisky de couleur ambrée avec un palais en couches d’écorces d’agrumes, d’épices, de caramel chaud et une finale persistante au beurre, surmonté d’arômes floraux et de vanille et d’une influence sous-jacente de figue séchée, de bois de cèdre et de chêne ex-bourbon.

4 200 bouteilles de 700 ml sont disponibles dans la première version au prix de 150 $ la bouteille. Le maître distillateur de la Twenty Third Street Distillery, Graham Buller, a déclaré que le whisky single malt à 43% ABV était un mélange non réplicable.

« Étant dans le pays riverain, nous sommes dans une position avantageuse pour produire un whisky supérieur. Grâce à notre climat chaud et à nos techniques de vieillissement uniques, nous sommes en mesure d’accélérer en douceur la maturation et le développement du caractère pour produire des spiritueux exceptionnels », a-t-il déclaré.

La distillerie Twenty Third Street a ouvert deux ans après l’achat du site de Renmark avec une transformation de 6, 6 millions de dollars australiens (4, 6 millions de dollars américains) et le rajeunissement de l’ancien domaine viticole Renmano situé dans la 23e rue de la ville.

Le responsable des ventes et du marketing du groupe Bickford, Chris Illman, a déclaré que la distillerie Renmark prévoyait de produire davantage de single malt entièrement australien.