Anonim

Cette invention est une première pour les boissons gazeuses et a été saluée par la société comme une "avancée majeure pour la durabilité" .

«La pression dans une bouteille de boisson gazeuse peut aller jusqu'à 100 psi, soit trois fois la pression d'un pneu de voiture. La bouteille pour les boissons gazeuses doit donc être beaucoup plus solide que pour les boissons non alcoolisées, ce qui constitue un obstacle à l'utilisation de matériaux 100% recyclés pour ces types de boissons », a déclaré Alison Watkins, directrice générale du groupe.

«[Nous] avons relevé ce défi grâce à l'innovation et à la conception, et nous sommes désormais les premiers en Australie à fabriquer des bouteilles en plastique recyclées à 100% pour les boissons gazeuses.»

Coca-Cola Amatil a pour objectif de passer toutes ses bouteilles en plastique à usage unique australiennes à cette nouvelle option entièrement recyclable d'ici la fin de l'année.

Aux côtés de Coca-Cola Australia, partenaire de la marque, Amatil avait déjà annoncé son intention d'inclure le plastique dans 70% des bouteilles Coca-Cola de fabrication australienne en plastique recyclé d'ici à fin 2019.

Le programme comprendrait toutes les bouteilles de 600 ml ou moins, appartenant à toutes les marques de Coca-Cola, y compris celles de Coca-Cola, Sprite, Fanta et Mount Franklin, en plus des bouteilles de 750 ml de Pump, la marque d'eau locale de la société.

On estimait déjà que cela doublerait l'utilisation par Coca-Cola Amatil de plastique recyclé dans les bouteilles de boisson. Avec sa nouvelle bouteille de boisson gazeuse entièrement recyclable, il devrait réduire encore l'utilisation de plastique vierge d'environ 10 000 tonnes par an.

Coca-Cola Amatil a récemment intensifié ses efforts en faveur de la durabilité.

Plus tôt cette année, elle avait annoncé dans son rapport de développement durable 2018 qu'elle avait investi dans un programme prévoyant l'installation de 10 000 panneaux solaires de toit sur ses sites de fabrication de boissons australiennes, notamment Eastern Creek, Richlands et Kewdale.

«La mise en bouteille nécessite beaucoup d'énergie. Notre passage aux énergies renouvelables et à faibles émissions de carbone est donc un changement important», a déclaré M. Watkins.

«Nous souhaitons soutenir la durabilité, mais les énergies renouvelables doivent également avoir un sens commercial. C'est pourquoi nous sommes heureux de constater que la majeure partie de notre énergie renouvelable et à faible émission de carbone a été obtenue à un prix concurrentiel par rapport à l'électricité traditionnelle. »

La société estime que d'ici à fin 2019, elle tirera 14% d'énergie en moins sur les réseaux électriques locaux, remplacés par l'énergie solaire, ce qui devrait lui permettre d'économiser 1, 3 million de dollars australiens en coûts d'électricité et de réduire les émissions de gaz à effet de serre. émissions de gaz de 4 163 tonnes par an.

Auparavant, elle avait également annoncé son utilisation de sucre 100% durable dans toutes ses boissons non alcoolisées en Australie, alors que ses bouteilles de Mount Franklin auraient également commencé à utiliser du plastique 100% recyclable à partir de 2018.

Au Royaume-Uni, Lucozade Ribena Suntory, fabricant de Ribena, affirme via son site web que ses bouteilles sont fabriquées à partir de plastique 100% recyclé depuis 10 ans.

En avril de cette année, la société a réduit la taille et augmenté la transparence des pochettes imprimées de ses bouteilles afin d'accroître la facilité d'automatisation en matière d'utilisation de la technologie de tri proche infrarouge.

Selon Recycling International , il s'agit de la dernière étape de la stratégie de l'entreprise visant à ce que ses emballages soient entièrement recyclables dans les opérations et l'infrastructure de collecte et de tri du pays.

Lucozade Ribena Suntory, Directrice des affaires extérieures et de la durabilité, Michelle Norman, a déclaré que les engagements en matière de durabilité étaient pris très au sérieux . La société s'est également engagée à ce que 100% de ses emballages en plastique soient réutilisables, recyclables ou compostables d'ici 2025.