Anonim

La société est passée de B à A cette année après avoir fourni au CDP des informations sur la mesure et la gestion de son empreinte carbone, sa stratégie en matière de changement climatique, ses processus et ses résultats en matière de gestion des risques.

Il a constaté que ses initiatives avaient contribué à une réduction des émissions totales de carbone absolues (directes et indirectes) de 5, 3% par rapport à l'année précédente.

Examen approfondi des risques liés au changement climatique

Gary Brewster, Coca-Cola Hellenic, directeur de la durabilité opérationnelle et des emballages principaux, est basé à Vienne et travaille pour Coca-Cola depuis 12 ans. Il a déclaré à FoodProductionDaily.com que la société avait été impliquée pour la première fois avec CDP en 2007.

S'exprimant sur ce que l'entreprise a fait différemment pour passer d'une note B à une note A, il a déclaré: « Par le passé, nous n'avions pas fait preuve de la diligence requise dans nos rapports .

« Nous avons rendu compte de nos progrès et de nos réductions, mais nous n'avons pas pris le temps de faire un examen approfondi des risques liés au changement climatique, de leur signification pour notre activité et de la manière dont nous traduirions ces risques en opportunités et en faisant les bons investissements pour réduire les émissions liées au climat. et bénéficier à notre entreprise en termes de réduction des coûts énergétiques .

« Nous avons donc déployé des efforts (dans nos rapports) et expliqué clairement les étapes que nous suivions avec nos investissements internes, nos partenariats avec des fournisseurs et notre partenariat avec notre fournisseur de betterave à sucre en Russie, par exemple ."

Coca-Cola a le plus grand potentiel pour faire la différence, c’est son équipement de production de boissons fraîches. Les HFC (hydrofluorocarbones) sont l’un des six gaz que le Protocole de Kyoto a expressément appelé à réduire, et la société progresse actuellement dans la voie de la réduction progressive de l’utilisation des HFC dans les systèmes de réfrigération et d’isolation, ainsi que dans l’amélioration de l’efficacité énergétique des équipements de boissons froides en: 40-50%.

La société continue d'installer des refroidisseurs sans HFC et souhaite que tous ses équipements soient exempts d'hydrofluorocarbure (HFC) d'ici à 2015.

'Cooler for the Future'

Selon Brewster, Coca-Cola HBC s’est fixé des objectifs ambitieux dans le cadre de sa campagne «Cooler for the Future» sur le changement climatique et actualisera la stratégie de marque de ses refroidisseurs en 2015.

« Nous cherchons à développer des équipements de boissons froides éconergétiques et nous travaillons avec notre fournisseur pour développer une technologie qui consomme 20% moins d'énergie que la génération précédente, ce qui représente une réduction considérable de la consommation d'énergie », a-t-il déclaré.

« Nous ajouterons des éléments supplémentaires à notre dernière vague de refroidisseurs, tels que l'actualisation de la marque pour les rendre plus attrayants pour nos consommateurs, une technologie qui le connecte du point de vue des données du consommateur et une amélioration de l'efficacité énergétique ».

CDP est une organisation à but non lucratif qui fournit un système mondial permettant aux entreprises de mesurer, de divulguer, de gérer et de partager des informations environnementales, les incitant à divulguer leur impact sur l'environnement et de prendre des mesures pour le réduire.

« Le besoin de données sur les impacts des changements climatiques sur les entreprises et sur les stratégies pour les réduire n'a jamais été aussi grand », a déclaré Paul Simpson, PDG de CDP.

Indice de leadership FTSE 350

Coca-Cola HBC s'est vu attribuer une place dans le FTSE 350 Leadership Index britannique, en plus de sa place dans la liste A: Global Climate Performance Leadership Index, qui présente pour la première fois toutes les entreprises leaders du climat dans le monde, et pas seulement les 500 entreprises mondiales.

Il a également été récemment nommé le leader mondial du secteur parmi les sociétés de boissons dans les indices de durabilité Dow Jones (DJSI) de 2014. Il s’agit de la septième année consécutive que Coca-Cola HBC figure dans les indices et, pour la première fois cette année, il figure en tête des indices mondial et européen.