Anonim

La liste Newsweek Green Rankings évalue les 500 plus grandes entreprises américaines cotées en bourse, puis les classe en fonction de divers facteurs, notamment la productivité énergétique, les émissions de gaz à effet de serre, l’eau et les déchets; réputation; lien vers le développement durable et comité de direction; et vérification par une tierce partie des métriques environnementales.

Emballage vert

Ball, une entreprise spécialisée dans les canettes métalliques pour aliments et boissons, s'est classée troisième dans la liste. Bjoern Kulmann, directeur du développement durable chez Ball, a déclaré à FoodProductionDaily que le développement durable était une priorité absolue dans tous les secteurs de l'entreprise.

" En équilibrant les impacts économiques, environnementaux et sociaux dans l'ensemble de nos prises de décision et de nos activités à l'échelle mondiale, en fixant des objectifs ambitieux et en rendant compte régulièrement de nos progrès, nous nous tenons responsables et nous nous assurons que Ball est performant et durable à long terme " il a dit. " Nous considérons la durabilité du point de vue de la chaîne de valeur et travaillons avec nos clients et d'autres partenaires pour réduire ensemble les impacts de nos opérations et de nos produits tout au long de leur cycle de vie ."

De 2012 à 2013, Ball a atteint plusieurs de ses objectifs de développement durable. Elle a lancé une bombe aérosol en aluminium plus légère sur les principaux marchés, réduisant l'utilisation globale de l'aluminium de 6 800 tonnes (réduction des émissions de CO2 de 75 200 tonnes). La société a également réduit de 10 points les déchets mis en décharge, augmenté le recyclage de 10 points et a augmenté de 10 la liste des installations de balle zéro déchet.

Autres entreprises

Ecolab, une entreprise spécialisée dans les matériaux et spécialisée dans la technologie en matière de sécurité alimentaire et d'assainissement, a été largement suivie par Ball, numéro 4. Les objectifs de développement durable de l'entreprise consistent à réduire les déchets de 25%, de 20% l'utilisation d'eau et de 10 % d'ici 2017.