Anonim

Les suggestions ont été avancées par des experts du secteur lors d’un examen de l’Accord international de 2001 sur le cacao, qui reconnaît 17 pays producteurs de cacao exclusivement ou partiellement fin ou aromatisé. Le but de cet accord est de promouvoir la coopération internationale dans l'économie mondiale, de fournir un cadre approprié pour débattre des questions connexes et de contribuer au renforcement des économies nationales de cacao des pays membres. Le mois dernier, un groupe d'experts ad hoc sur le cacao fin ou aromatisé s'est réuni à Londres pour tirer de nouvelles conclusions sur les pays exportateurs de cacao. Les recommandations les plus importantes faites par le panel étaient les suivantes:

  • Pour la première fois, la République dominicaine a été reconnue comme un pays producteur de cacao fin ou aromatisé, avec une part recommandée de 40% des exportations.

  • Après avoir diminué à 25% en 2005, la part de la Papouasie-Nouvelle-Guinée a été rétablie à 75% des exportations de cacao fin et aromatisé. C'est le même niveau qu'en 1993.

  • L’Équateur a maintenu sa part de 74% dans les exportations de cacao fin ou aromatisé.

  • Trinité-et-Tobago a maintenu sa part de 100%.