Anonim

L'UE a décidé il y a deux semaines de prévoir un budget de 65, 9 millions d'euros pour les plans 2008-2013 de l'EFSA, ce qui représente une augmentation de 27%. Cela reflète une augmentation des effectifs d’environ 35% et le renforcement des activités opérationnelles. Le budget a été décidé en raison du nombre croissant d'allégations de santé qui imposent à l'EFSA des exigences législatives en matière de nutrition. À cela s’ajoute le nombre croissant d’additifs alimentaires, d’agents d’amélioration, de pesticides et de produits phytosanitaires mis sur le marché qui nécessitent un examen de sécurité. Selon Lucia de Luca, porte-parole de l'EFSA, les défis potentiels en 2008 incluront l'évaluation de nouvelles nanoparticules dans les aliments, le clonage d'animaux et l'application de la présomption de sécurité qualifiée dans l'évaluation des risques microbiologiques. De Luca a déclaré à FoodNavigator.com que l'un des principaux défis consistera à hiérarchiser la charge de travail des panneaux et des unités et à fournir un soutien suffisant pour leur permettre de respecter les délais impartis. Patrick Wall, président du conseil d'administration de l'EFSA, a déclaré: "Le programme de travail convenu incitera l'EFSA à se concentrer sur son objectif principal consistant à fournir des évaluations objectives des risques fondées sur des données scientifiques pour étayer les politiques européennes en matière de sécurité des aliments. " L' EFSA doit encore faire face à de nombreux défis, Le conseil d'administration a pour rôle de veiller à ce que l'EFSA attire les meilleurs scientifiques de l'UE et au-delà et dispose des structures et du processus en place pour fonctionner de manière efficace. " Le conseil a également approuvé la liste des organisations roumaines et bulgares fait maintenant officiellement partie de la liste des organismes désignés au titre de l'article 36 qui ont été désignés pour assister l'EFSA dans ses tâches scientifiques ou de communication, conformément à la stratégie de mise en réseau et de coopération des États membres et à l'établissement de la liste des organisations au titre de l'article 36 déjà adoptée par le conseil d'administration de Décembre 2006. Les principes qui ont guidé les travaux de l'EFSA en 2008 sont les suivants:

  • Rester flexible pour s'adapter à un environnement en mutation et faire face aux nouveaux défis tout en s'attachant à hiérarchiser sa charge de travail afin de répondre aux besoins du système de sécurité alimentaire de l'UE;

  • Relever les nouveaux défis posés par les risques émergents et les avancées technologiques;

  • Tenant compte du besoin croissant d'avis scientifiques dans de nouveaux domaines tels que la nutrition et la santé animale, ainsi que dans l'évaluation des risques pour l'environnement liés aux OGM;

  • Mise en réseau avec les États membres et renforcement de la présence de l'EFSA au niveau international.