Anonim

Gillian Eggleston, une scientifique de l'US Agricultural Research Service (ARS), a mis au point ce procédé après avoir examiné les opérations effectuées dans des usines de canne à sucre et avoir recherché les difficultés rencontrées lorsque des bactéries endommagent la canne à sucre.

Les bactéries qui se nourrissent des tiges endommagées de la canne à sucre produisent du dextrane - un polysaccharide épais qui interfère avec le processus d'extraction du sucre de la plante. Les fabricants utilisaient traditionnellement des enzymes pour éliminer le dextran, mais avec des taux de réussite variables en raison de leurs performances imprévisibles.

Maintenant, Eagleton a mis au point un test, la méthode de titrage Eggleston, afin de déterminer le pouvoir enzymatique et la meilleure façon de l’appliquer au cours du traitement.