Anonim

Les résultats mettent en évidence la popularité croissante de mélanges locaux comme les oolongs et les thés verts sur des marchés comme la Russie et les États-Unis, ce qui a entraîné des ventes record pour les producteurs chinois.

Les exportations de thé ont atteint plus de 420 millions d'euros à la fin de 2006, soit une augmentation de 12% par rapport à l'année précédente.

Parmi les mélanges les plus populaires vendus sur les marchés étrangers, le thé vert s'est avéré le plus dynamique en termes de croissance et de ventes. Les exportations de ce produit ont augmenté de 6% pour atteindre près de 300 millions d’euros.

Bien que d'autres variétés n'aient pas réussi à égaler les ventes de thé vert, elles ont néanmoins montré une force similaire en termes de croissance.