Anonim

Les produits relevant de la juridiction du FSIS comprennent les arômes de base et les arômes de mélange et de réaction / traitement, avec plus de 3% de viande ou de volaille crue, ou 2% ou plus de viande ou de volaille cuite, dans leur formulation.

Publiée la semaine dernière, la notification de l'USDA visait à clarifier le point de vue de l'industrie, certains fabricants ne sachant pas quelle agence réglementait ces produits et devait prendre les "mesures nécessaires" pour faire l'objet d'une inspection.

Les produits aromatisés à base d'ingrédients de viande ou de volaille sont utilisés pour aromatiser des aliments autres que de viande ou de volaille. Ces bases et arômes sont produits par chauffage rigoureux pendant un temps prescrit (par exemple 100 ° C ou plus pendant au moins 15 minutes) et par des processus de réaction chimiques (par exemple hydrolyse / enzymolyse). Au cours de ces processus, des réactions chimiques se produisent généralement entre les sucres réducteurs et les acides aminés ou les protéines.

Et si ceux-ci contiennent plus de 3% de viande ou de volaille crue ou 2% ou plus de viande ou de volaille cuite dans leur formulation, ils sont soumis à la juridiction du FSIS car l'un des critères permettant de déterminer cette disponibilité consiste à mesurer les quantités de viande ou de volaille utilisées dans la formulation de produits, a déclaré l'USDA.

L'agence a déclaré qu'elle envisageait de modifier sa légitimité en ce qui concerne certains produits de viande et de volaille, y compris les produits aromatisants, et a accepté les commentaires sur cette question en réponse à un avis du Federal Register publié le 17 novembre 2005. Cet avis indiquait que que l'Agence élabore un projet de règle avec la Food and Drug Administration (FDA).