Anonim

La consultation, ouverte jusqu'au 9 avril 2007, porte sur cinq modifications des directives européennes 2006/52 / CE et 95/2 / CE, notamment la réduction des teneurs en nitrites et nitrates dans la viande, le retrait de deux agents de conservation, le retrait de gélifiants pour utilisation dans les mini-gobelets en gelée et autorisation de sept nouveaux additifs alimentaires.

La réduction des nitrates et des nitrites dans la viande et d'autres produits constitue toutefois une exception pour un petit nombre de produits traditionnels, tels que le jambon et le bacon salés du Wiltshire, a déclaré la FSA.

Les deux conservateurs à retirer sont E 216 ( p -hydroxybenzoate de propyle) et E 217 ( p -hydroxybenzoate de propyle sodique) à la suite d'une évaluation par l'EFSA de parahydroxybenzoates E 214 219 n'ayant pas réussi à établir un niveau d'absorption journalière acceptable pour E 216 et E 217. Aucune modification n'a été proposée pour les autres parabens.

Des préoccupations concernant le risque d'étouffement associé aux mini-gobelets en gelée, aux sucreries ou aux confiseries pré-emballées ont conduit à la proposition de retrait des gélifiants pour ces produits.

"Cela rend permanente une décision antérieure de la Commission suspendant la commercialisation dans l'Union européenne de mini-gobelets en gelée contenant certains additifs alimentaires dérivés d'algues et / ou de certaines gommes", a déclaré la FSA.

La proposition envisage également d'autoriser l'introduction de sept nouveaux additifs alimentaires: l'érythritol, le 4-hexylrésorcinol, l'hémicellulose de soja, l'octénylsuccinate d'amidon aluminium, l'éthylcellulose, le pullulane et l'hydroquinone butylique tertiaire (TBHQ).

Les applications des additifs alimentaires déjà autorisés vont également être étendues, avec des propositions visant à autoriser l'hydrogénocarbonate de sodium dans les fromages au lait acidifié, les sorbates et les benzoates dans les crustacés, le dioxyde de silicium en tant que vecteur dans certaines couleurs, les sulfites dans les crustacés cuits, les raisins et les litchis et certains additifs dans les produits traditionnels hongrois.