Anonim

Les marchés "passionnants" d'Asie et d'Europe de l'Est devraient avoir vu les ventes de carbonates ordinaires augmenter de 6% l'an dernier, selon le rapport de Canadean , un groupe international de recherche sur les boissons.

Il s’agit d’une rare analyse positive des boissons non alcoolisées gazeuses, qui représentaient la moitié de toutes les boissons non alcoolisées consommées en 1998, mais représentent maintenant environ 40% et ce chiffre est toujours en baisse.

Plusieurs sociétés de boissons non alcoolisées, notamment Britvic au Royaume-Uni au printemps dernier, ont eu du mal à suivre le changement de consommation.

Toutefois, le rapport de Canadean prédit que les ventes dynamiques dans l'est, associées à la popularité croissante des boissons gazeuses diète sur les marchés occidentaux matures, verront les ventes de boissons gazeuses augmenter de 2% jusqu'en 2009.

Les boissons diététiques représentent désormais un litre de boissons gazeuses sur sept vendues dans le monde, selon le rapport.

Des marques telles que Coca-Cola Zero, une boisson sans calories lancée au Royaume-Uni l'année dernière avec un marketing intensif, ont gardé les boissons gazeuses acceptables pour les consommateurs soucieux de leur poids, mécontents du contenu en sucre des versions ordinaires.

En Amérique du Nord, considérés comme le foyer spirituel des boissons gazeuses non alcoolisées, les produits à faible teneur en calories représentent près de 30% des ventes de boissons gazeuses, rapporte Canadean. Coca-Cola et PepsiCo ont également enregistré une forte croissance en Australasie.