Anonim

Constellation a réduit son bénéfice par action prévu de 1, 76 USD à 1, 70 USD après que les marges bénéficiaires aient pâti de son incapacité à répercuter les droits de douane plus élevés au Royaume-Uni sur les détaillants et les consommateurs.

Cette annonce accentuera les craintes d'un effondrement de la valeur du marché du vin sur le marché britannique, qui reste l'une des croissances les plus rapides au monde, malgré un ralentissement au cours de la dernière année.

Constellation, propriétaire des marques de vin Hardys et Stowells, a déclaré que les supermarchés et les détaillants avaient profité d'un environnement concurrentiel, notamment en raison des grandes quantités de vin en vrac bon marché en provenance d'Australie, après la récolte exceptionnelle de l'an dernier.

La surabondance de vin en Australie semble maintenant s'être résolue par l'une des pires sécheresses jamais enregistrées dans le pays. Les analystes estiment que la récolte de raisins de cuve pourrait chuter de 15 à 20% cette année.

Cela pourrait aider à rétablir une certaine valeur sur le marché britannique, qui importe plus de vins australiens que partout ailleurs.

Mais Constellation a averti que la vive concurrence au Royaume-Uni signifiait qu'il ne voyait toujours aucune possibilité de répercuter des augmentations de coûts significatives à court terme.

"Nous évaluons des options stratégiques pour relever les défis sur le marché britannique et renforcer notre position à long terme, tout en continuant de mettre l'accent sur l'amélioration de l'efficacité", a déclaré le président Richard Sands.