Anonim

Un partenariat entre les entreprises allemandes Rapak, SPN, spécialiste de la brasserie et de la mécanique à Ankerbräu, a développé le Bag-in-Box, un produit qui, selon eux, est moins cher, plus pratique et contribue à améliorer la qualité et la durée de conservation de la bière.Le produit utilise un sachet en polyéthylène sont contenus dans une boîte en carton.

Les fûts en acier inoxydable sont le choix préféré de l’industrie brassicole car ils sont robustes, réutilisables et peuvent résister aux pressions internes élevées. Cependant, la robustesse vient avec le poids. Les fûts en acier utilisés pour transporter de la bière vers et depuis des entreprises peuvent être coûteux pour les brasseries.

Le partenariat affirme que la réduction du poids des conteneurs réduira le fardeau environnemental du transport. Le carton est fabriqué à partir d'une source renouvelable, alors que les fûts épuisent les ressources en métal et consomment plus d'énergie à la fabrication, disent-ils.

Le nouveau produit éliminera le problème des coûts élevés associés à la perte de fûts en acier. Le partenariat estime que jusqu'à 30% des barils ne reviendront jamais d'exportations vers l'Europe de l'Est. Le coût élevé crée un obstacle pour les petites brasseries, en particulier celles qui exportent vers des marchés éloignés.

Les utilisateurs de Bag-in-Box ne sont pas tenus de retourner les cartouches vides et peuvent donc se passer des conteneurs usagés pour répondre à leurs besoins professionnels.

Le partenariat affirme également que toutes les parties du conteneur sont recyclables et que la boîte en carton est fabriquée à partir de papier usagé.

Le Bag-in-Box est également un système de livraison et de distribution qui élimine le besoin de CO2 sous pression lors du transport de la bière, éliminant ainsi le besoin de fûts robustes. Les locaux prenant possession de la bière stockée dans des sachets en sacs nécessiteront un carbonateur et une pompe, tous deux fournis dans le cadre d'un système complet.Le sac peut résister aux pressions causées par des températures pouvant atteindre 80 ° C.

De plus, la forme cubique de la Bag-in-Box permet aux brasseurs d’emballer plus de produits sur des palettes pour le transport que pour des fûts circulaires. Les europalettes utilisées pour le transport ont une capacité de fûts de bière traditionnels contenant 5, 4 hectolitres. À l'aide de Bag-in-Box, neuf hectolitres peuvent désormais être transportés dans le même espace, selon le partenariat.

Les entreprises qui hésitent à passer des fûts traditionnels à Bag-in-Box peuvent réaliser des économies allant de 15 à 20 euros par hectolitre.

Ankerbräu, qui a développé le dispositif de carbonatation à utiliser avec la Bag-in-Box, affirme que la carbonatation sur site améliore la qualité, le goût et la durée de conservation de la bière.

La carbonisation indésirable dans le fût, qui altère la saveur et gâte prématurément la bière, est éliminée au fur et à mesure que le gaz est ajouté lors de la préparation, a ajouté la société.

Le Bag-in-Box peut être stocké de la même manière que les autres produits taraudés dans une cave ou une pièce froide. Une pompe à jet, sous pression ou électrique, est fixée au sac pour aspirer la bière. Le carbonater utilise ensuite une valeur de proportionnalité, fabriquée par SPN, pour mélanger la quantité requise de CO2 avec la bière à haute pression.