Dr Alek Topov : Chez « Tokuda », on opère les cataractes avec du nouveau matériel en 10 minutes

Table des matières:

Dr Alek Topov : Chez « Tokuda », on opère les cataractes avec du nouveau matériel en 10 minutes
Dr Alek Topov : Chez « Tokuda », on opère les cataractes avec du nouveau matériel en 10 minutes
Anonim

Dr Topov, qu'est-ce que la cataracte et comment est-elle traitée au fil des ans ?

- La cataracte est un assombrissement du cristallin biologique humain et est la maladie oculaire la plus courante. Lorsque le cristallin s'assombrit, il en résulte une vision floue. Le seul traitement est la chirurgie - la cataracte est retirée et une lentille artificielle est implantée à sa place. C'est l'opération la plus pratiquée au monde.

Quand j'ai commencé à pratiquer l'ophtalmologie en 1996, la phacoémulsification est arrivée, c'est-à-dire la rupture du diaphragme par ultrasons. Cette méthode est toujours considérée comme l'étalon-or dans le traitement des cataractes. Avant lui, l'incision oculaire atteignait environ 10 mm.Au début de l'application de la phacoémulsification en tant que technique, les incisions étaient de 3,5 mm, et actuellement elles sont de 1,8 mm.

Mais il y a deux ans, la chirurgie de la cataracte au laser femtoseconde est entrée dans presque toutes les grandes cliniques du monde. Nous mettons déjà en œuvre cette innovation à l'hôpital Tokuda.

Quels sont les avantages de la nouvelle méthode ?

- L'idée est

pour réduire les risques

d'effectuer des manipulations manuelles dans l'œil. Le femtolaser fait d'abord des coupes extrêmement précises sur la cornée, exactement de la même taille et toujours au même endroit. Si elle est faite à la main, l'incision peut parfois être plus petite ou plus longue. Si le patient bouge, d'autres problèmes peuvent survenir.

Le deuxième avantage du femtolaser est qu'il possède un capsulorhexis sûr. Le cristallin biologique est situé dans une capsule. Afin de pouvoir retirer le cristallin, nous devons faire, tout simplement, un trou dans la capsule antérieure avec une taille optimale entre 4,8 et 5,2 mm.Lorsqu'il est fait à la main, il y a toujours des écarts de cette taille. Alors qu'avec un laser, on obtient la taille que l'on fixe, et le capsulorhexis est toujours parfaitement rond, en plein centre.

De nombreux articles scientifiques ont déjà déclaré que pour les cataractes compliquées, il ne faut pas utiliser de longs temps d'échographie et que la rupture nucléaire doit également être effectuée au laser.

Jusqu'à présent, nous ne faisions que casser et aspirer le noyau manuellement, alors que le femtolaser nous permettait d'utiliser très peu d'énergie sur l'endothélium cornéen. Cela réduira également le risque de complications cornéennes. L'une des complications les plus courantes autorisées par un chirurgien jeune et inexpérimenté est l'opacification de la cornée résultant de l'utilisation d'une trop grande quantité d'énergie ultrasonore. Ensuite, une kératoplastie est nécessaire. Ainsi, le femtolaser réduit également ce risque.

Combien de temps dure la chirurgie femtolaser et le patient est-il conscient ?

- La manipulation femtolaser elle-même dure 4-5 minutes et l'implantation de la lentille encore plus longtemps. Au total, l'ensemble de l'opération prend entre 10 et 12 minutes.

Aux patients anxieux,

qui ne souhaitent pas être éveillés pendant la manipulation, une anesthésie générale est administrée. Sinon, une anesthésie par goutte de l'œil est pratiquée.

Il y a des années, les ophtalmologistes attendaient que le rideau mûrisse. Est-ce nécessaire maintenant ?

- Des collègues plus âgés sont toujours partisans de la thèse d'attendre que le voile mûrisse puis d'être opéré. Pour la chirurgie moderne, c'est une approche absolument fausse. Parce que les incisions mesurent au maximum 1,8 - 2,2 mm et que le cristallin biologique a un diamètre de 12 mm. Si nous attendons que la cataracte mûrisse, elle devient extrêmement dure et c'est comme casser une pierre à l'intérieur de l'œil. Cela comporte d'énormes risques, surtout si le chirurgien est plus inexpérimenté. Dans de tels cas, il est préférable d'effectuer une opération selon l'ancienne méthodologie d'il y a 20 ans, avec laquelle le patient n'aurait pas une vision excellente, mais au moins suffisante.

C'est une erreur absolue de nos jours, avec cette technique, dont les complications sont inférieures à 1%, voire inférieures à 0,5%, mineures en plus, d'attendre que le voile mûrisse.

Le patient récupère-t-il rapidement après une opération au femtolaser ?

- Le patient peut voir immédiatement après l'opération. Mais nous mettons un pansement dessus, car des microérosions de l'épithélium se produisent dans les zones des incisions. Ils irritent et il y a des déchirures. Il faut environ 12 heures pour que ces incisions cicatrisent et que le patient ne ressente rien. Nous ne mettons pas de points de suture. Ils ne sont effectués que si la cataracte est trop mature ou s'il y a eu une complication pendant l'opération.

Sujet populaire