8 signes d'intolérance au gluten que vous ne devriez pas ignorer

Table des matières:

8 signes d'intolérance au gluten que vous ne devriez pas ignorer
8 signes d'intolérance au gluten que vous ne devriez pas ignorer
Anonim

Qu'est-ce que le gluten ?

Le gluten est une protéine présente dans les céréales telles que le blé, l'orge, le seigle et le croisement entre le blé et le seigle appelé triticale (wikipedia).

Son nom vient du mot latin "colle" car c'est le gluten qui donne la consistance collante lors du mélange de la farine et de l'eau.

Le gluten est composé de deux protéines: la gliadine et la gluténine. Ils constituent environ 80 % des protéines du grain de blé et sont la principale cause du développement de l'intolérance au gluten.

Gluten – est-ce nocif ?

Étant donné les avertissements fréquents sur les effets négatifs de la consommation d'aliments à base de gluten, nous ne pouvons pas nous empêcher de nous poser cette question. Et à partir de là, ne devrions-nous pas renoncer complètement à sa consommation ou au moins limiter sa consommation.

Le principal problème avec la prise de produits contenant du gluten est qu'ils sont plus difficiles à digérer pour le corps.

La protéine de gluten se décompose lentement, et c'est précisément la raison pour laquelle la consommation d'aliments à base de gluten chez certaines personnes perturbe leur digestion et leur bonne condition physique en général.

Dans ces cas, nous parlons d'intolérance au gluten.

Nous devons être conscients que le gluten est ajouté à de nombreux aliments semi-finis ou prêts à l'emploi pour améliorer leur goût. Cela conduit à une consommation inconsciente et incontrôlée de gluten et crée un risque de sursaturation en gluten.

La solution ? Lisez attentivement les étiquettes et la description du contenu des produits que vous achetez. Prenez le temps de considérer les avantages et les inconvénients potentiels de la nourriture que vous mangez.

Intolérance au gluten et symptômes

L'intolérance au gluten est l'une des allergies les plus courantes.

Les allergies alimentaires sont caractérisées par une réaction d'hypersensibilité du corps et sont généralement divisées en allergie alimentaire, sensibilité alimentaire et intolérance alimentaire.Il est important de noter que le troisième type n'implique pas l'intervention du système immunitaire. Quoi qu'il en soit, cependant, une réaction qui découle de l'incapacité du corps à décomposer un certain aliment relève également des allergies alimentaires.

Les personnes intolérantes au gluten ne peuvent pas transformer des produits alimentaires à base de/avec des grains de blé, d'avoine, de seigle ou d'orge.

Cette allergie peut être débloquée à un âge précoce et se traduit par une réaction négative lors de la consommation d'aliments contenant du gluten.

En contre-réaction, le système immunitaire produit parfois des anticorps et, dans certains cas, des substances qui provoquent des processus inflammatoires dans notre corps.

Les symptômes de l'intolérance au gluten peuvent apparaître quelques heures à plusieurs jours après avoir mangé la nourriture.

Cela rend à son tour le diagnostic relativement difficile mais pas impossible.

L'intolérance au gluten se développe souvent dans la maladie coeliaque et pour cette raison, il est important de porter une attention particulière aux premiers symptômes ressentis, et si vous ne pouvez pas faire face au problème, adressez-vous à un spécialiste pour obtenir de l'aide.

Celiaque est une maladie auto-immune, ce qui signifie que le système immunitaire attaque les propres cellules du corps. La maladie cœliaque est due à une intolérance congénitale (héréditaire) ou acquise à la protéine gluten.

Elle se manifeste par une inflammation de la muqueuse de l'intestin grêle, qui peut avoir des conséquences graves sur la santé.

Comment cela se passe-t-il ?

Le gluten endommage les minuscules poils qui composent la partie absorbante de l'intestin grêle, appelée ganglions.

En conséquence, ils meurent et la paroi interne du tractus intestinal devient très lisse. Ceci, à son tour, a réduit la surface de l'intestin grêle, et donc le temps nécessaire pour que les substances soient absorbées.

L'intolérance au gluten perturbe la digestion pariétale (la dégradation supplémentaire des nutriments qui se produit sur la membrane des cellules épithéliales intestinales) et l'absorption des glucides, des graisses, des protéines et des vitamines dans les aliments.

Cela signifie que les personnes souffrant de la maladie coeliaque ont un risque élevé de souffrir de malnutrition et d'anémie, même lorsqu'elles sont en surpoids ou semblent être en bonne santé.

Fait intéressant: seulement entre 0,3 et 1 % des personnes ont une réaction d'intolérance au gluten.

la seule chose commune entre l'intolérance au gluten sous forme d'allergie et la maladie coeliaque est la réaction du corps à la consommation d'aliments contenant du gluten;

une caractéristique des personnes allergiques au gluten est que si elles suivent un régime alimentaire adapté, leur état de santé s'améliore;

avec la maladie coeliaque, cependant, le strict respect d'un régime sans gluten et l'exclusion de toutes les sources possibles de gluten (restriction totale) sont nécessaires.

Symptômes de l'intolérance au gluten chez les enfants:

diarrhée ne répondant pas aux méthodes de traitement standard;

ventre gonflé;

sorties;

irritabilité;

retard dans les processus de prise de poids et de développement.

La maladie peut également se développer à l'âge adulte et est alors appelée entéropathie au gluten.

Symptômes de l'intolérance au gluten chez l'adulte:

problèmes d'humeur comme l'anxiété, la dépression;

l'apparition de boutons de fièvre et d'aphtes, due à un système immunitaire affaibli;

se sentir constamment fatigué et se détériorer en général;

déséquilibre hormonal, problèmes de reproduction, faible taux de testostérone chez les hommes et faible taux d'œstradiol chez les femmes;

apparition de diarrhée, apparition de gaz dans l'estomac et les intestins (flatulences);

dermatite;

problèmes musculaires et dentaires;

anémie.

Comment savoir si nous avons une intolérance au gluten ?

Il existe deux façons de déterminer l'intolérance au gluten:

par prise de sang (f79 – gluten). Il indique la présence d'anticorps caractéristiques qui interagissent de manière inappropriée avec la protéine de gluten;

biopsie de l'intestin grêle - un échantillon de tissu est prélevé, qui est soumis à un examen histologique, à travers lequel une éventuelle atrophie des fibres intestinales peut être révélée.

Pourquoi l'intolérance au gluten se produit-elle ?

Au cours des 40 dernières années, les principales variétés de blé ont été génétiquement modifiées ou hybrides, ce qui a entraîné une forte augmentation des niveaux de gluten consommé.

L'utilisation massive de farine blanche entraîne une sursaturation du corps avec cette protéine.

Donc à un moment donné, afin de se protéger, le corps prend des mesures qui se traduisent par une réaction allergique.

Selon les statistiques officielles selon lesquelles seulement 0,3 à 1 % de la population souffre d'intolérance au gluten, il est souvent injustement accusé de provoquer des symptômes tels que ballonnements, fatigue, léthargie et bien d'autres.

Régime sans gluten

Les formes d'intolérance au gluten sont difficiles à traiter avec des médicaments, donc des résultats positifs peuvent être obtenus principalement grâce à une alimentation saine.

Un régime sans gluten exclut la consommation d'aliments contenant du gluten ou la réduit au minimum, ce qui peut souvent être une étape suffisante pour éliminer ou réduire considérablement les symptômes négatifs.

Pour suivre un régime sans gluten, vous devez éviter le blé et les céréales tout en choisissant des substituts qui fournissent des nutriments pour une alimentation saine.

Retirer le gluten du menu peut modifier l'apport total en fibres, vitamines, minéraux et autres nutriments précieux pour l'organisme.

C'est pourquoi, quelles que soient les raisons pour lesquelles vous suivez un régime sans gluten, il est important de savoir comment cela peut affecter vos besoins nutritionnels globaux.

Dans le cas où vous prenez des médicaments avec ou sans prescription médicale, il est important de faire attention à leur contenu.

Le gluten de blé est souvent utilisé pour fabriquer des médicaments épaississants. Tous les compléments alimentaires contenant du gluten sont marqués sur l'étiquette avec le texte supplémentaire "blé/gluten".

Nourriture sans gluten à la maison

Pour les personnes intolérantes au gluten, il serait utile que:

garder propres les surfaces de cuisson et les zones de stockage des aliments;

bien laver la vaisselle et le matériel de cuisine.

Résultats du régime sans gluten

Maintenir un régime sans gluten est vital pour le tonus des personnes atteintes de la maladie coeliaque.

L'alimentation, associée à la prévention de la contamination croisée, peut réduire considérablement les complications potentielles.

La contamination croisée est, dans la plupart des cas, le transfert involontaire de bactéries d'un type d'aliment à un autre, ou de surfaces telles que des planches à découper à des produits alimentaires.

Par exemple, la farine se répand facilement dans toute la pièce et reste dans les rainures des planches, des comptoirs et d'autres surfaces.

Pour éviter la contamination croisée, vous pouvez séparer différentes planches à découper pour la viande et les légumes, laver également les fruits et légumes si vous les épluchez ensuite.

Aliments sans gluten

Suivre un régime sans gluten nécessite une surveillance attentive à la fois des ingrédients des produits consommés et de leur teneur énergétique.

Aliments frais

De nombreux aliments naturellement sans gluten peuvent faire partie d'une alimentation saine:

fruits et légumes;

graines et noix sous leurs formes naturelles et non transformées - chia, graines de citrouille, graines de lin, tournesol, amande, noisette, noix de coco, noix de cajou, pistache, macadamia, noix, noix du Brésil;

n'importe quel type de viande fraîche;

oeufs;

poisson.

Céréales, féculents ou farines que vous pouvez inclure dans un régime sans gluten:

amarante – contient plus de protéines que le blé; une excellente source de lysine (un acide aminé essentiel qui a un effet antiviral, notamment vis-à-vis des virus responsables de l'herpès et des infections respiratoires aiguës); contient plus de magnésium que les autres céréales sans gluten (1 tasse d'amarante crue contient 519 milligrammes de magnésium);

Arrow – l'un des épaississants les plus populaires en cuisine, utilisé comme substitut de la farine de blé en pâtisserie;

sarrasin (sarrasin) - un aliment que les nutritionnistes recommandent d'inclure dans le menu des patients souffrant d'anémie, de diabète sucré;

pommes de terre – peuvent être consommées sous n'importe quelle forme;

lin, sorgho, soja, quinoa et leurs farines dérivées;

tofu – Fromage asiatique à base de soja;

millet - fournit une riche gamme de substances bénéfiques nécessaires au bon fonctionnement de l'organisme, bien que beaucoup l'associent à la nourriture pour animaux de compagnie. Champion en présence du précieux minéral silicium, le millet satisfait pleinement les besoins quotidiens d'autres minéraux comme le magnésium, le cuivre, le phosphore et le potassium;

pois, lentilles, haricots, pois chiches - sont bons pour les régimes sans gluten si l'état du tractus gastro-intestinal permet leur consommation. Ils sont autorisés à condition qu'ils soient préparés selon des recettes classiques, sans arômes ajoutés ni vinaigrettes à base de farine;

farine - une option de compromis concernant le gluten. Selon le fabricant, la teneur en gluten a tendance à être minime. C'est une céréale classique, mais avec une faible teneur en gluten - un fait qui rend la consommation de produits d'épeautre autorisée pour les personnes intolérantes au gluten;

riz - un bon moyen d'obtenir des glucides. Il est riche en fer, zinc et calcium;

châtaignes;

tapioca;

toutes les herbes et épices;

la plupart des boissons sauf la bière (sauf si elles sont étiquetées sans gluten).

Conseil supplémentaire: Les aliments listés ci-dessus ne contiennent pas naturellement de gluten, mais il est important de savoir qu'au cours de leur cycle de production, des résidus d'ingrédients contenant du gluten peuvent se retrouver.

Par exemple, dans la production de tofu ordinaire, il y a trois ingrédients: le soja, l'eau et l'arôme. Ils ne contiennent pas de gluten, donc le tofu ordinaire n'en contient pas non plus.

Cependant, on peut trouver du gluten dans certains types de tofu aromatisé, car il est contenu dans les arômes utilisés pour le fabriquer.

Selon la Commission européenne d'étiquetage (Règlement (UE) n° 1169/2011), les étiquettes des aliments doivent indiquer la présence d'allergènes (qui sont mis en évidence dans le contenu du produit). Même dans ce cas, cependant, il n'y a pas de garantie complète, car les principales sources de protéines sont incluses dans un grand nombre de produits alimentaires.

Certains de ces produits sont utilisés comme aides et leur utilisation n'est pas toujours notée dans le contenu.

Aliments contenant du gluten

Si vous souffrez d'intolérance au gluten, vous devrez peut-être éviter:

blé;

orge;

semoule;

seigle;

triticale (croisement entre le blé et le seigle);

avoine;

muesli;

saitan;

miso;

ĸetchyp;

bonbons et gâteaux;

vinaigre;

levure en poudre;

levure de bière;

sauces, y compris sauce soja;

pâtes;

byl'on de la fille;

yaourt (l'amidon est ajouté pour épaissir);

Brie, fromage bleu;

fille;

bipa;

bonbon à la gelée;

café instantané, soupes instantanées, vinaigrettes;

cosmétiques (maquillage, savons, shampoings, etc.).

En présence d'un diagnostic de maladie coeliaque, il est important de rétablir la carence en vitamines du groupe B et en zinc. A cet effet, il est indispensable qu'ils soient acceptés à l'avance et en quantité abondante d'xpanis avec une consommation contractuelle.

Par exemple, les légumineuses (haricots, lentilles, haricots), les amandes, les graines de citrouille, le soja, les noix de cajou, le brocoli, les épinards, les choux de Bruxelles, les champignons, les carottes et les agrumes.

Offres sans gluten / Recettes sans gluten

Maïs soufflé à l'amarante fait maison

Ils sont préparés extrêmement rapidement à feu vif sans matière grasse. Vous avez besoin d'une casserole avec un couvercle et de 2 cuillères à soupe. amarante.

Peut être consommé seul salé ou comme base de petit-déjeuner - avec des noix, des graines, des fruits secs, des épices douces comme la cannelle/vanille, des flocons de noix de coco, un édulcorant.

Bouillie de millet + lait végétal

Le lait dépend entièrement de vos préférences personnelles – noisette, bio, amande. Combinez-le avec des morceaux de banane, des raisins secs, des fraises, des figues ou vos noix et édulcorants préférés (stévia, miel, etc.).

Soupe d'épeautre et de pois chiches

1 cuillère à café d'épeautre

1 oignon

1 carotte

2 branches de céleri

4 gousses d'ail

2 tomate

1 tasse de pois chiches cuits (ou en conserve)

2 c. huile d'olive 2 cuil. paprika

2 feuilles de laurier 1 c. cumin

sel et poivre au goût

Coupez les légumes en cubes et faites-les mijoter avec la graisse et un peu d'eau pendant 5 minutes.Ajoutez les épices, l'épeautre et 4 tasses d'eau - attendez que ça bout, puis laissez à feu doux pendant 45- 60 minutes Ajouter les tomates moulues avec les pois chiches et laisser bouillir encore 20 minutes

Peut être saupoudré de persil finement haché au moment de servir.

L'épeautre fait partie des aliments contenant du gluten. Parce qu'il n'a pas subi autant de modifications que le blé, il est souvent utilisé comme substitut. Contrairement au blé, il est plus fragile et plus soluble dans l'eau, ce qui le rend plus facile à digérer et à absorber.

Conclusion

En conclusion, on peut conclure que tout le monde n'est pas sensible au gluten et qu'il n'est pas nécessaire de l'éviter ou de le limiter complètement si vous ne ressentez pas au moins certains des symptômes décrits dans l'article.

Gardez également à l'esprit le fait que seulement entre 0,3 % et 1 % des personnes ont de sérieux problèmes avec les aliments contenant du gluten.

Une irritation ou des ballonnements fréquents dus à la nourriture ou à la boisson peuvent être interprétés à tort comme une intolérance au gluten ou une maladie cœliaque et vous obliger à limiter inutilement les choix alimentaires sains.

Conseil de pro: avant d'éliminer complètement les aliments contenant du gluten, la première étape, la plus rationnelle, consiste à vérifier si vous consommez d'autres produits malsains tels que des bonbons, des sodas, des pâtes, des sauces et des vinaigrettes, des saucisses, de l'alcool, etc.

Dans le cas où vous avez déjà éliminé les aliments les plus malsains, une élimination progressive des aliments sans gluten est souvent une meilleure approche qu'une restriction complète, car cette méthode vous permet de suivre un plan de votre choix pendant une plus longue période de heure.

Pour chaque changement effectué, donnez à votre corps au moins 5 jours pour ressentir une amélioration si vous avez fait le bon pas.

Y a-t-il des aliments ou des boissons qui provoquent certains des symptômes décrits dans l'article, ou qui vous ont aidé à faire face à des problèmes comme les ballonnements, les gaz, la fatigue constante, etc. ? Laissez un commentaire dans les commentaires.

Sujet populaire